Compte-rendu de la réunion du 26 avril 1985

Feuillets 1 à 3

Menu

Texte et image

Image manquante
  

OULIPO – Réunion du Vendredi 26 avril 1985, à 19h et jusqu’à 23h33, heure exceptionnellement tardive de dispersion, imputable à la richesse de l’ordre du jour et à la passion fringante apportée aux débats.

Présents : Paul Fournel qui reçoit en compagnie de Martine Fournel et (pas jusqu’au bout) de Charlotte et Valentin, Noël Arnaud, Marcel Bénabou, Paul Braffort, François Caradec, Jacques Jouet, Harry Mathews, Michèle Métail (pas jusqu’au bout non plus), Jacques Roubaud.

Pierre Rosenstiehl était le « ghost ». MB présida. JJ prit des notes, comme chaque fois qu’il est là. Jean Queval s’était excusé, tout comme Jacques Bens.

Bobigny-Pantin-Raymond-Queneau. C’est noté. PF : Métro, boulot, Queneau. Bibliothèque RQ, à Bretigny, un ou deux collèges par ci par là porteront le nom prestigeux.

François Caradec nous recommande de lire Le carré magique de Ch. Cartigny (diffusion Picard) : tout et un peu plus sur le dit carré.

Créations

: Harry Mathews a classé, pour publication, ses « Je me souviens de Georges Perec  » selon le système d’une quintine sémantique : cinq thèmes apparaissant dans l’ordre de permutation spirale (cf. celui de la sextine.)

: Harry Mathews, encore, Le semeur de sens : un bel S + 7 du genre Eclipse, mais surtout respectant le 1er principe de Roubaud, définissant donc l’S+7.

: Paul Braffort, Aporie diacritique (d’un hommage à Jean Queval) : de la ponctuation et de ses signes (cf. Bibliothèque oulipienne no.24). PB lit les deux premières parties. Viendront : 3) Vers la typopo et 4)…

Controverse à propos du point virgule que JQ est réputé vouloir supprimer ! Noël Arnaud tonne : « L’Oulipo ne détruit rien, mais rajoute ! » (ton présidentiel). François Caradec rajoute le ;;; (point virgule de suspension). On parle de parenthèse ouvrante sans fermeture, et fermante sans ouverture (cf. CR du 22.11.84, FC : Paulhan.

: François Caradec définit et illustre le Kaï-kaï : six vers en deux strophes 3-2-1 / 3-2-1 (syllabes). Ex-rlppr : « Monostique/en six/vers. // Le kaï-kaï,/trois, deux,/un. »

: François Caradec encore Exercice de blanchiment de la rime  : un texte en quatre états : initial, deux rinçages, un essorage. La couleur passe.

: Jacques Jouet lit une morale élémentaire qui parle de la forme et cherche à en cerner (à usage personnel) l’esprit.

: Jacques Jouet encore Dictée, selon un système zéro faute différent de celui lancé par Agnès Rosenstiehl. L’orthograffe va devenir une cinéqure.

Image manquante
  

Erudition

: Jacques Roubaud a trouvé mention dans Benze Dupuis (1644) d’un sonnet de langue espagnole lisible de plusieurs bouts, mot par mot (plagiaire de Q. Kuhlmann et de Queneau.

: Harry Mathews lit un morceau d’un texte d’Anthony Bonner «  R. Lull as a literary figure ». Mention y est faite de travaux oulipiens. On suggère qu’A. Bonner soit un jour invité d’honneur.

: François Caradec, « dans les vieux pots, » lit une chanson saturée de lon la, de tire lire et de youp malirette (d’un livre fait par force, 5784, une de ces brochures du 18e s., période de haute mystification poétique dont nous entretient Noël Arnaud.)

: Jacques Roubaud a entrevu « Les gymnopodes ou de la nudité des pieds, » de Sébastien Brouillard, 1624.

: Marcel Bénabou démontre, par la Kabbale interposée que le lipogramme est à l’origine de la morale (aspects négatifs du monde en rapport avec une lettre manquante).

: Marcel Bénabou encore bouleverse nos connaissances sur Léda :

révélations sur ses origines grâce à un texte fraîchement exhumé : « Debout, Léda, née de la terre ! »

: Noël Arnaud note que le calembour manque dans les rubriques du Guide. Il se souvient d’Albert-Marie Schmidt en remarquant l’intérêt dont semblent être l’objet les Grands Rhétoriqueurs.

Andé

: Malgré les empêchements de JR, PF et MM, il est décidé que le séminaire créatif au Moulin (16-19 mai, date fixée en oct. 84) aura lieu : travail sur le Guide Littéraire. Seront présents : NA, MB, JB, PB, FC, JJ, HM, JQ, PR ? d’autres encore ? A propos : André Blavier est à Paris et n’est pas parmi nous : un blâme.

Actions

: Stage Villeneuve 6-12 juillet. NA, JB, MB, JJ, JR.

: Stage Vitoria (Esp.) 4-6 déc. On s’était engagé lors de la réunion de mars. On ne peut pas y couper.

Diatribes contre les stages, position de principe chez les uns, simple lassitude chez les autres. JJ propose un moratoire des actions publiques, à compter du 6 12 85. HM suggère que le temps consacré à la vie publique le devienne au travail interne de l’ouvroir. FC : L’oulipo est une assemblée scientifique (ss.entendu : et non pédagogique). PF raconte le festival de la nouvelle de Saint-Quentin où il était. Les bibliothèques sont demandeurs d’un stage oulipo sur la nouvelle. L’assemblée est généralement séduite par les thématiques supposant des recherches nouvelles. (Pas de décision ferme sur le sort des actions.)

Menus propos

: HM mentionne un beau poisson d’avril dans Sports Illustrated, HM encore lira à Beaubourg, le 15 mai au soir. MB a fait une conférence sur La vie mode d’emploi à Villetaneuse. Demande d’une intervention oulipienne sur l’autobiographie. PB mentionne l’expositionLes Immatériaux.

Image manquante
  

Bibliothèque oulipienne

: Il y aura deux Queval successifs dans la nouvelle formule. Pour clore la première, PF attend toujours Alexandre au Greffoir de MB pour la réédition Ramsay des 30 premiers numéros.

: Marché de poésie. Sollicités, nous n’irons pas.

: Nouvelle barre du jour, c’est pour l’été.

: Invitation de l’OuPeinPo, dans l’atelier de Carelman. On suggère la date du 14 au soir.

: Réunion de mai à Andé, donc.

: Réunion de Juin, le samedi 18 à midi, si Jacques Bens est toujours prêt à nous accueillir à Limours.

Il y eut :

Kir.

Charcuterie, salade crémeuse

Pâtes en sauce à la tomate et viande

Fromages

Mousse au chocolat en bouquet final

Vin du Tarn

Alors qu’on n’avait plus faim, Jacques Roubaud voulut nous faire bouffer du drapeau en mémoire de quelques aînés.

Mosaïque
Texte

OULIPO – Réunion du Vendredi 26 avril 1985, à 19h et jusqu’à 23h33, heure exceptionnellement tardive de dispersion, imputable à la richesse de l’ordre du jour et à la passion fringante apportée aux débats.

Présents : Paul Fournel qui reçoit en compagnie de Martine Fournel et (pas jusqu’au bout) de Charlotte et Valentin, Noël Arnaud, Marcel Bénabou, Paul Braffort, François Caradec, Jacques Jouet, Harry Mathews, Michèle Métail (pas jusqu’au bout non plus), Jacques Roubaud.

Pierre Rosenstiehl était le « ghost ». MB présida. JJ prit des notes, comme chaque fois qu’il est là. Jean Queval s’était excusé, tout comme Jacques Bens.

Bobigny-Pantin-Raymond-Queneau. C’est noté. PF : Métro, boulot, Queneau. Bibliothèque RQ, à Bretigny, un ou deux collèges par ci par là porteront le nom prestigeux.

François Caradec nous recommande de lire Le carré magique de Ch. Cartigny (diffusion Picard) : tout et un peu plus sur le dit carré.

Créations

: Harry Mathews a classé, pour publication, ses « Je me souviens de Georges Perec  » selon le système d’une quintine sémantique : cinq thèmes apparaissant dans l’ordre de permutation spirale (cf. celui de la sextine.)

: Harry Mathews, encore, Le semeur de sens : un bel S + 7 du genre Eclipse, mais surtout respectant le 1er principe de Roubaud, définissant donc l’S+7.

: Paul Braffort, Aporie diacritique (d’un hommage à Jean Queval) : de la ponctuation et de ses signes (cf. Bibliothèque oulipienne no.24). PB lit les deux premières parties. Viendront : 3) Vers la typopo et 4)…

Controverse à propos du point virgule que JQ est réputé vouloir supprimer ! Noël Arnaud tonne : « L’Oulipo ne détruit rien, mais rajoute ! » (ton présidentiel). François Caradec rajoute le ;;; (point virgule de suspension). On parle de parenthèse ouvrante sans fermeture, et fermante sans ouverture (cf. CR du 22.11.84, FC : Paulhan.

: François Caradec définit et illustre le Kaï-kaï : six vers en deux strophes 3-2-1 / 3-2-1 (syllabes). Ex-rlppr : « Monostique/en six/vers. // Le kaï-kaï,/trois, deux,/un. »

: François Caradec encore Exercice de blanchiment de la rime  : un texte en quatre états : initial, deux rinçages, un essorage. La couleur passe.

: Jacques Jouet lit une morale élémentaire qui parle de la forme et cherche à en cerner (à usage personnel) l’esprit.

: Jacques Jouet encore Dictée, selon un système zéro faute différent de celui lancé par Agnès Rosenstiehl. L’orthograffe va devenir une cinéqure.

Erudition

: Jacques Roubaud a trouvé mention dans Benze Dupuis (1644) d’un sonnet de langue espagnole lisible de plusieurs bouts, mot par mot (plagiaire de Q. Kuhlmann et de Queneau.

: Harry Mathews lit un morceau d’un texte d’Anthony Bonner «  R. Lull as a literary figure ». Mention y est faite de travaux oulipiens. On suggère qu’A. Bonner soit un jour invité d’honneur.

: François Caradec, « dans les vieux pots, » lit une chanson saturée de lon la, de tire lire et de youp malirette (d’un livre fait par force, 5784, une de ces brochures du 18e s., période de haute mystification poétique dont nous entretient Noël Arnaud.)

: Jacques Roubaud a entrevu « Les gymnopodes ou de la nudité des pieds, » de Sébastien Brouillard, 1624.

: Marcel Bénabou démontre, par la Kabbale interposée que le lipogramme est à l’origine de la morale (aspects négatifs du monde en rapport avec une lettre manquante).

: Marcel Bénabou encore bouleverse nos connaissances sur Léda :

révélations sur ses origines grâce à un texte fraîchement exhumé : « Debout, Léda, née de la terre ! »

: Noël Arnaud note que le calembour manque dans les rubriques du Guide. Il se souvient d’Albert-Marie Schmidt en remarquant l’intérêt dont semblent être l’objet les Grands Rhétoriqueurs.

Andé

: Malgré les empêchements de JR, PF et MM, il est décidé que le séminaire créatif au Moulin (16-19 mai, date fixée en oct. 84) aura lieu : travail sur le Guide Littéraire. Seront présents : NA, MB, JB, PB, FC, JJ, HM, JQ, PR ? d’autres encore ? A propos : André Blavier est à Paris et n’est pas parmi nous : un blâme.

Actions

: Stage Villeneuve 6-12 juillet. NA, JB, MB, JJ, JR.

: Stage Vitoria (Esp.) 4-6 déc. On s’était engagé lors de la réunion de mars. On ne peut pas y couper.

Diatribes contre les stages, position de principe chez les uns, simple lassitude chez les autres. JJ propose un moratoire des actions publiques, à compter du 6 12 85. HM suggère que le temps consacré à la vie publique le devienne au travail interne de l’ouvroir. FC : L’oulipo est une assemblée scientifique (ss.entendu : et non pédagogique). PF raconte le festival de la nouvelle de Saint-Quentin où il était. Les bibliothèques sont demandeurs d’un stage oulipo sur la nouvelle. L’assemblée est généralement séduite par les thématiques supposant des recherches nouvelles. (Pas de décision ferme sur le sort des actions.)

Menus propos

: HM mentionne un beau poisson d’avril dans Sports Illustrated, HM encore lira à Beaubourg, le 15 mai au soir. MB a fait une conférence sur La vie mode d’emploi à Villetaneuse. Demande d’une intervention oulipienne sur l’autobiographie. PB mentionne l’expositionLes Immatériaux.

Bibliothèque oulipienne

: Il y aura deux Queval successifs dans la nouvelle formule. Pour clore la première, PF attend toujours Alexandre au Greffoir de MB pour la réédition Ramsay des 30 premiers numéros.

: Marché de poésie. Sollicités, nous n’irons pas.

: Nouvelle barre du jour, c’est pour l’été.

: Invitation de l’OuPeinPo, dans l’atelier de Carelman. On suggère la date du 14 au soir.

: Réunion de mai à Andé, donc.

: Réunion de Juin, le samedi 18 à midi, si Jacques Bens est toujours prêt à nous accueillir à Limours.

Il y eut :

Kir.

Charcuterie, salade crémeuse

Pâtes en sauce à la tomate et viande

Fromages

Mousse au chocolat en bouquet final

Vin du Tarn

Alors qu’on n’avait plus faim, Jacques Roubaud voulut nous faire bouffer du drapeau en mémoire de quelques aînés.

XML