Compte-rendu de la réunion du 22 novembre 1984

Feuillets 3 à 4

Menu

Texte et image

Image manquante
  

OuLiPo – Réunion du jeudi 22 novembre 1984 à midi

Présents : Paul Braffort qui reçoit, Marcel Bénabou, Claude Berge, François Caradec qui préside la séance, Jacques Jouet, secrétaire de séance Harry Mathews.

Excuses de Noël Arnaud, Jacques Bens, Jacques Duchateau, Paul Fournel, Michèle Métail et Jacques Roubaud.

Paul Braffort donne, d’abord, de très mauvaises nouvelles de la santé de Luc Etienne.

Créations :

  • Jacques Jouet lit « Un peu d’histoire littéraire à la lumière de la Méthode S+7 », quelques considérations sur les classiques qui donneront peut-être un bon coup de vieux aux manuels en vigueur. Caradec en déduit : Au commencement était le dictionnaire.
  • François Caradec a mis au point et rédigé les références utiles à l’écriture de l’acrostiche de Chrysomallo (cf. la réunion de février 84). Il propose que tous les oulipiens s’y mettent et qu’on fasse une Bibliothèque oulipienne. des résultats. Marcel Bénabou transmettra à chacun la photocopie des références.
  • François Caradec, encore, lit « L’apocope du coiffeur », un texte tout plein de révélations sur ce qui arrive aux mots qui vont au coiffeur, comment ils en reviennent, ce qu’est une phrase peignée, etc… L’assemblée est d’avis qu’il y a là matière à Bibliothèque oulipiennePaul Braffort propose des félicitations solennelles, mais le président de séance refuse de les mettre aux voix.

Erudition :

Comme Marcel Bénabou veut partir tôt, il bouleverse totalement l’ordre du jour.

Lapsus de MB : il dit FLL au lieu de NA ! Du coup, il s’en va.

Erudition (bis)

: François Caradec fournit quatre fois de suite :

      Image manquante
        

              un personnage écrit un poème selon une structure inspirée par le jeu des tarots.

              Actions :

              Prochaine réunion, le vendredi 14 décembre, à 11h30. Chez J. Jouet.

              Mosaïque
              Texte

              OuLiPo – Réunion du jeudi 22 novembre 1984 à midi

              Présents : Paul Braffort qui reçoit, Marcel Bénabou, Claude Berge, François Caradec qui préside la séance, Jacques Jouet, secrétaire de séance Harry Mathews.

              Excuses de Noël Arnaud, Jacques Bens, Jacques Duchateau, Paul Fournel, Michèle Métail et Jacques Roubaud.

              Paul Braffort donne, d’abord, de très mauvaises nouvelles de la santé de Luc Etienne.

              Créations :

              • Jacques Jouet lit « Un peu d’histoire littéraire à la lumière de la Méthode S+7 », quelques considérations sur les classiques qui donneront peut-être un bon coup de vieux aux manuels en vigueur. Caradec en déduit : Au commencement était le dictionnaire.
              • François Caradec a mis au point et rédigé les références utiles à l’écriture de l’acrostiche de Chrysomallo (cf. la réunion de février 84). Il propose que tous les oulipiens s’y mettent et qu’on fasse une Bibliothèque oulipienne. des résultats. Marcel Bénabou transmettra à chacun la photocopie des références.
              • François Caradec, encore, lit « L’apocope du coiffeur », un texte tout plein de révélations sur ce qui arrive aux mots qui vont au coiffeur, comment ils en reviennent, ce qu’est une phrase peignée, etc… L’assemblée est d’avis qu’il y a là matière à Bibliothèque oulipiennePaul Braffort propose des félicitations solennelles, mais le président de séance refuse de les mettre aux voix.

              Erudition :

              Comme Marcel Bénabou veut partir tôt, il bouleverse totalement l’ordre du jour.

              Lapsus de MB : il dit FLL au lieu de NA ! Du coup, il s’en va.

              Erudition (bis)

              : François Caradec fournit quatre fois de suite :

              un personnage écrit un poème selon une structure inspirée par le jeu des tarots.

              Actions :

              Prochaine réunion, le vendredi 14 décembre, à 11h30. Chez J. Jouet.

              XML