Compte-rendu de la réunion du 1ᵉʳ octobre 1983

Feuillets 31 à 37

Menu

Texte et image

Image manquante
  

Conclave Oulipo 83

Séance du 1-10-83

Ouverte à 14h35

Présents : NA, JB, PB, HM, CB, PF, JR, MM, JQ, MB.

Election d’un président : JB

Secrétaire : MB

JQ, NA Question préalable : demande une tour de table sur 8 points :

avenir

élections

déjeuner ou autre ( ?)

Bibliothèque oulipienne + autres publication

Critique du

projets de publication

P.F. pour le problème du pouvoir de décision de la réunion : discussion générale

JB. Les absents seront tenus d’accepter les décisions prises ici.

Vote = (9 oui 1 abstention) : nos d’avoir sont exécutoires (sauf un chotis.. qui doivent ne pas se heurter à l’opposition d’un des absents)

NA lecture du rapport (archives  )

MB – La mort de GP : l’allusion à cette mort dans la lettre à Edith Meurgon était une allusion ironique.

MB souligné le pessimisme excessif du rapport et quant aux relations avec Alamo à la créativité d’Oulipo

JQ : d’accord avec MB sur le pessimisme excessif.

MM. Pourquoi avoir crée Alamo ?

JR : traite plusieurs points : 1. Les stages ont été stimulants pour la création. 2. Alamo : ne fait pas que des choses oulipiennes

PF : problème les rapports littérature-pédagogie : l’Oulipo a un rendement pédagogique immédiat – nous devons prendre la joie de la durée : l’Oulipo a déjà aidé à la naissance de quelques écrivains (J. Jouet, Anne Portugal).

Ne pas le pessimisme de NA.

Image manquante
  

HM : - ne croit pas au pessimisme de NA, dans lequel il voit une attitude polémique destiné à nous faire réagir.

– A été personnellement é… par la création d’Alamo d’où il s’est seule-exclu

– Regrette que la création ne soit plus autant à l’ordre du jours que de les premiers temps ;

– Regrette que le temps passé aux manifestations extérieurs soit excessif

– Contrairement à Fournel, il se moque de l’avenir et de la postérité, et déclare « on ne s’occupait pas des autres , ils n’ont qu’à se faire foutre. »

P Braffort – la création d’Alamo : rappels historiques et éclaircissements

Alamo est ouvert à tout groupe utilisant l’ordinateur, donc en premier lieu à Oulipo.

– Futures choses du travail oulipien : structures anciennes et nouvelles

– Améliorer l’administration, notamment pour l’acquisition des stages, en la confiant à un membre qui se spécialiserait dans cette tâche

– Organiser des séminaires spécialisés

– Propose donc l’extension de l’Oulipo à de nouveaux membres

C Berge – voit dans les réponses au pessimisme de NA des raisons supplémentaires d’être pessimiste.

– Craint que l’Alamo ne nous ait enlevé l’instrument informatique

– Demande que nos réunions servent surtout à nous stimuler nous-mêmes.

J Bens – accord avec PF en général

– Mais : le succès pédagogique de l’Oulipo n’était pas le but recherché.

– Les stages : plaisir de Villeneuve, mais il y a des stages qui ne sont pas nécessairement stimulants.

idem pour les lectures : on a le droit d’avoir des attitudes différentes suivant les cas

ce qu’il faut : faire en sorte que ce soit la plus agréable-possible.

– Propose, si on continue à faire du pedago, d’appeler le prochain volume : la Classe de litt. Pot.

PF nous n’avons pas montré ce que nous faisions pendant les 10 premières années. Il n’y a pas eu de marketing.

NA : rappel historique : Queneau a demandé à l’Oulipo l’autorisation de parler d’Oulipo dans son entretien avec Charbonnier.

JB. L’Oulipo voulait proposer des structures, mais voulait d’abord les expérimenter en privé.

Les premières publications ont eu un caractère semi-confidentiel (Dossier17 + Vervier)

HM admire « le merveilleux dédain contenu dans le mot ouvroir »

« Nous avons tort de donner une justification éthique à notre existence »

Ouvroir - sewing circle (un tissage de broderies magnifiques mais jamais portés par les pauvres.

Image manquante
  

MM les formes fixes me sont pas réactualisées par d’autres que ceux qui sont crées.

HM : Ce qui est important, c’est la recherche de structures nouvelles

JQ : il y a un contresens historique installé dans mots entreprise : l’idée de créer des formes réutilisables est tombée à un moment où c’est l’instantané qui prévaut.

Contre le marketing de PF et l’impérialisme de JR

PB accord avec HM

Allusion au livre de FLL : « certain disparate »

JB – doute sur l’existence d’une vieille doctrine oulipienne unitaire « les manifestes ne sont pas des bulles papales »

Reste sur la signification du mot ouvroir (préferé à laboratoire, atelier, séminaire)

NA – se réjouit des réponses faites à son exposé (lequel était plus pessimiste que son auteur)

Rapports avec Alamo : se félicite des éclaircissements apportés

Au terme de cette discussion, l’Oulipo note la motion suivante :

« les membres de l’Oulipo réunies en conclave le 1er octobre 1983, décident la continuation et le développement des activités de l’ouvroir ».

9 voix pour, 1 abstention (quevalienne)

Après une pause, la séance reprend pour un exposé de J Roubaud (qui figurera aux archives quand il sera tapé). Le 12 octobre 1984, ce texte n’avait pas encore été remis (note de MB)

Image manquante
  

Discussion du rapport JR

MB : à propos du livre « Modèles oulipiens » quel serait le lieu avec l’idée du « Chef d’œuvre oulipien » qui utiliserait toutes les contraintes.

MM - Comment organiser le volume ?

– Propose un nouveau principe : le texte de départ est inclus dans le texte d’arrivée.

PB - Problématique évoquée par Luc Etienne : les structures avec modèle

– Evoque la contrainte dont il n’a avoir le modèle.

CB rassembler les éruditions

NA rappelle la promesse faite de réunir dans une Bibliothèque oulipienne des meilleurs exercices oulipiens faits par des stagiaires

JQ « les écrivains oulipiens sont oulipiens et ne le sont pas »

« on a trop négligé la sémantique »

éloge du mouvement narratif

JB : passer des techniques de production du texte en technique d’organisation du texte

PB : demande par les oulipiens qui ont écrit des romans explicitent les contraintes utilisées.

JB rappelle les premiers écrits de Duchateau, construits à partir de « techniques d’organisation »

Image manquante
  

Secrétaire de séance : PF

Suite à la motion :

CB : souhaite qu’on définisse tout de suite le comment de la poursuite des activités de l’ouvroir.

JR : il faut avancer dans les choses pratiques qui nous conduiront à réfléchir aux problèmes généraux.

Recrutement :

Ont été proposés : Caradec, Tardieu, Jouet, Klinkenberg, A. Rosenstiehl et P. Rosenstiehl

Présentation de chaque candidat

JB présente Caradec et signale que J Duchateau souhaiterait qu’il soit élu avant les autres.

JB insiste sur le fait que nous devons inviter les candidats une fois avant de voter – ce qui fut le cas pour la 2e génération.

NA : F. Caradec a été barré à l’Oulipo par Latis. C’est l’unique raison de sa non-apparence. Pas de publication strictement oulipiennes, mais on fait des travaux (voir Archives   chez Duchateau)

PB : qualités d’érudit sur la fin XIXe-début XXe.

La dynamique oulipienne l’entrainera à faire des créations oulipiennes.

Le principe de la candidature de Caradec est retenu.

PB : Pierre Rosenstiehl est spécialiste de la théorie des labyrinthes. A écrit textes oulipiens liés à son travail. Maintiendrait l’équilibre écrivain/mathématicien et proposerait des contraintes.

Candidature retenue

PF : un candidat très oulipien déjà Ex-stagiaire. Perec aurait souhaité l’avoir à l’Oulipo

Candidature externe

JR : Jean Tardieu. Un prestigieux voisin de l’Oulipo.

NA/MM Très difficile à cause de son âge et de sa surdité. Il risque de mal le prendre. Risque d’effet « récupération ».

Candidature retirée (invité d’honneur prochain)

JQ : JM Klinkenberg 45 ans habite à Liège. Enseigne la linguistique et la littérature. Vieux fan de R.Q.

PB : 1 linguiste serait le bienvenu.

Sera notre invité d’honneur prochainement (attendu depuis mars)

Candidature réexaminée après l’invitation

Image manquante
  

PB : Agnès Rosenstiehl a 2 activités : le dessin (albums) et Rimbaud

Candidature 5 pour 5 abstentions [à réexaminer plus tard]

JQ : propose Thierry Forde. Editeur, peintre, membre de l’Oupeinpo.

Candidature repoussée

PF : Il faut poser la question de savoir combien de nouveaux membres l’Oulipo peut digérer.

L’unanimité se fait sur 2 membres tout de suite et les 2 autres sur 1 an.

Vote : votants 10 exprimés 10 1 nul

Caradec ------

Rosenstiehl ------

Jouet ------

2e vote sur 3 candidats classés par ordre de préférence 1.2.3 les 2 + plus totaux seront admis de suite

Caradec 331122121 = 16

Jouet 11233131313 = 18

Rosens 223213232 = 20

Nul = 1

Réunion du 1e octobre 83 à 21h30

MB + PF Lettre au préfet pour changement d’adresse du siège de l’Oulipo.

MB : Stages d’Evreux en Octobre-Novembre 83. Amiens + Verres

MB : Archives : A qui les confie-t-on ? Doncet ?

HM : C’est trop tôt.

NA : On peut donner les anciennes

MB : Où sont-elles ?

JB : Dispersée chez JD, chez NA, etc… Ce serait une occasion de tout rassembler

NA : Prenons-les aux USA, à Austin

PF : le plus urgent est de tout rassembler

PB : chez MB

JB : Il y en a chez Lescure.

Décision est prise de rassembler les archives chez MB

MB : Problème des comptes rendus. Beaucoup de travail pour les secrétaires de l’Oulipo.

JB : Il faut faire tourner ; chacun fera 1 CR par an qui sera envoyé après les convocations

Image manquante
  

1 secrétariat de séance tournant avec CR

MB : Bibliothèque de œuvres oulipiennes et des plagiaires. Il faudrait trouver une subvention.

JR : C ‘est énorme !

NA : il faut beaucoup de fric.

PB : rédiger 1 projet

Constitution d’un dossier programmée

MB : Il faudrait constituer 1 dossier de présentation de l’Oulipo.

PB : Je m’en charge.

PB rédige son dossier.

MB : les anciens stagiaires veulent faire une association ?

Tous : Qu’ils le fassent. Nous donnerons les adresses, mais pas plus….

Problème d’organisation des déjeuners.

Principe d’une réunion conjointe annuelle avec les Ouxpo

MB : 1 x sur 2 de la réunion de l’Oulipo pourrait être le soir. Fin d’après-midi + déjeuner ensuite.

JB : une fois sur 3 suffirait à cause de ceux qui habitent loin (LE.JQ)

JQ : 1 weekend tous les trois mois suffirait.

Tous : Non !

HM : 1 we tous les 3 mois pour liquider l’action.

1 réunion du soir tous les 3 mois 18-21h puis dîner. Voire 1x sur 2.

MB demande 1 habilitation pour diriger des maîtrises sur l’Oulipo en la périphérie.

Accordée, bien sûr.

Mosaïque
Texte

Conclave Oulipo 83

Séance du 1-10-83

Ouverte à 14h35

Présents : NA, JB, PB, HM, CB, PF, JR, MM, JQ, MB.

Election d’un président : JB

Secrétaire : MB

JQ, NA Question préalable : demande une tour de table sur 8 points :

avenir

élections

déjeuner ou autre ( ?)

Bibliothèque oulipienne + autres publication

Critique du

projets de publication

P.F. pour le problème du pouvoir de décision de la réunion : discussion générale

JB. Les absents seront tenus d’accepter les décisions prises ici.

Vote = (9 oui 1 abstention) : nos d’avoir sont exécutoires (sauf un chotis.. qui doivent ne pas se heurter à l’opposition d’un des absents)

NA lecture du rapport (archives  )

MB – La mort de GP : l’allusion à cette mort dans la lettre à Edith Meurgon était une allusion ironique.

MB souligné le pessimisme excessif du rapport et quant aux relations avec Alamo à la créativité d’Oulipo

JQ : d’accord avec MB sur le pessimisme excessif.

MM. Pourquoi avoir crée Alamo ?

JR : traite plusieurs points : 1. Les stages ont été stimulants pour la création. 2. Alamo : ne fait pas que des choses oulipiennes

PF : problème les rapports littérature-pédagogie : l’Oulipo a un rendement pédagogique immédiat – nous devons prendre la joie de la durée : l’Oulipo a déjà aidé à la naissance de quelques écrivains (J. Jouet, Anne Portugal).

Ne pas le pessimisme de NA.

HM : - ne croit pas au pessimisme de NA, dans lequel il voit une attitude polémique destiné à nous faire réagir.

– A été personnellement é… par la création d’Alamo d’où il s’est seule-exclu

– Regrette que la création ne soit plus autant à l’ordre du jours que de les premiers temps ;

– Regrette que le temps passé aux manifestations extérieurs soit excessif

– Contrairement à Fournel, il se moque de l’avenir et de la postérité, et déclare « on ne s’occupait pas des autres , ils n’ont qu’à se faire foutre. »

P Braffort – la création d’Alamo : rappels historiques et éclaircissements

Alamo est ouvert à tout groupe utilisant l’ordinateur, donc en premier lieu à Oulipo.

– Futures choses du travail oulipien : structures anciennes et nouvelles

– Améliorer l’administration, notamment pour l’acquisition des stages, en la confiant à un membre qui se spécialiserait dans cette tâche

– Organiser des séminaires spécialisés

– Propose donc l’extension de l’Oulipo à de nouveaux membres

C Berge – voit dans les réponses au pessimisme de NA des raisons supplémentaires d’être pessimiste.

– Craint que l’Alamo ne nous ait enlevé l’instrument informatique

– Demande que nos réunions servent surtout à nous stimuler nous-mêmes.

J Bens – accord avec PF en général

– Mais : le succès pédagogique de l’Oulipo n’était pas le but recherché.

– Les stages : plaisir de Villeneuve, mais il y a des stages qui ne sont pas nécessairement stimulants.

idem pour les lectures : on a le droit d’avoir des attitudes différentes suivant les cas

ce qu’il faut : faire en sorte que ce soit la plus agréable-possible.

– Propose, si on continue à faire du pedago, d’appeler le prochain volume : la Classe de litt. Pot.

PF nous n’avons pas montré ce que nous faisions pendant les 10 premières années. Il n’y a pas eu de marketing.

NA : rappel historique : Queneau a demandé à l’Oulipo l’autorisation de parler d’Oulipo dans son entretien avec Charbonnier.

JB. L’Oulipo voulait proposer des structures, mais voulait d’abord les expérimenter en privé.

Les premières publications ont eu un caractère semi-confidentiel (Dossier17 + Vervier)

HM admire « le merveilleux dédain contenu dans le mot ouvroir »

« Nous avons tort de donner une justification éthique à notre existence »

Ouvroir - sewing circle (un tissage de broderies magnifiques mais jamais portés par les pauvres.

MM les formes fixes me sont pas réactualisées par d’autres que ceux qui sont crées.

HM : Ce qui est important, c’est la recherche de structures nouvelles

JQ : il y a un contresens historique installé dans mots entreprise : l’idée de créer des formes réutilisables est tombée à un moment où c’est l’instantané qui prévaut.

Contre le marketing de PF et l’impérialisme de JR

PB accord avec HM

Allusion au livre de FLL : « certain disparate »

JB – doute sur l’existence d’une vieille doctrine oulipienne unitaire « les manifestes ne sont pas des bulles papales »

Reste sur la signification du mot ouvroir (préferé à laboratoire, atelier, séminaire)

NA – se réjouit des réponses faites à son exposé (lequel était plus pessimiste que son auteur)

Rapports avec Alamo : se félicite des éclaircissements apportés

Au terme de cette discussion, l’Oulipo note la motion suivante :

« les membres de l’Oulipo réunies en conclave le 1er octobre 1983, décident la continuation et le développement des activités de l’ouvroir ».

9 voix pour, 1 abstention (quevalienne)

Après une pause, la séance reprend pour un exposé de J Roubaud (qui figurera aux archives quand il sera tapé). Le 12 octobre 1984, ce texte n’avait pas encore été remis (note de MB)

Discussion du rapport JR

MB : à propos du livre « Modèles oulipiens » quel serait le lieu avec l’idée du « Chef d’œuvre oulipien » qui utiliserait toutes les contraintes.

MM - Comment organiser le volume ?

– Propose un nouveau principe : le texte de départ est inclus dans le texte d’arrivée.

PB - Problématique évoquée par Luc Etienne : les structures avec modèle

– Evoque la contrainte dont il n’a avoir le modèle.

CB rassembler les éruditions

NA rappelle la promesse faite de réunir dans une Bibliothèque oulipienne des meilleurs exercices oulipiens faits par des stagiaires

JQ « les écrivains oulipiens sont oulipiens et ne le sont pas »

« on a trop négligé la sémantique »

éloge du mouvement narratif

JB : passer des techniques de production du texte en technique d’organisation du texte

PB : demande par les oulipiens qui ont écrit des romans explicitent les contraintes utilisées.

JB rappelle les premiers écrits de Duchateau, construits à partir de « techniques d’organisation »

Secrétaire de séance : PF

Suite à la motion :

CB : souhaite qu’on définisse tout de suite le comment de la poursuite des activités de l’ouvroir.

JR : il faut avancer dans les choses pratiques qui nous conduiront à réfléchir aux problèmes généraux.

Recrutement :

Ont été proposés : Caradec, Tardieu, Jouet, Klinkenberg, A. Rosenstiehl et P. Rosenstiehl

Présentation de chaque candidat

JB présente Caradec et signale que J Duchateau souhaiterait qu’il soit élu avant les autres.

JB insiste sur le fait que nous devons inviter les candidats une fois avant de voter – ce qui fut le cas pour la 2e génération.

NA : F. Caradec a été barré à l’Oulipo par Latis. C’est l’unique raison de sa non-apparence. Pas de publication strictement oulipiennes, mais on fait des travaux (voir Archives   chez Duchateau)

PB : qualités d’érudit sur la fin XIXe-début XXe.

La dynamique oulipienne l’entrainera à faire des créations oulipiennes.

Le principe de la candidature de Caradec est retenu.

PB : Pierre Rosenstiehl est spécialiste de la théorie des labyrinthes. A écrit textes oulipiens liés à son travail. Maintiendrait l’équilibre écrivain/mathématicien et proposerait des contraintes.

Candidature retenue

PF : un candidat très oulipien déjà Ex-stagiaire. Perec aurait souhaité l’avoir à l’Oulipo

Candidature externe

JR : Jean Tardieu. Un prestigieux voisin de l’Oulipo.

NA/MM Très difficile à cause de son âge et de sa surdité. Il risque de mal le prendre. Risque d’effet « récupération ».

Candidature retirée (invité d’honneur prochain)

JQ : JM Klinkenberg 45 ans habite à Liège. Enseigne la linguistique et la littérature. Vieux fan de R.Q.

PB : 1 linguiste serait le bienvenu.

Sera notre invité d’honneur prochainement (attendu depuis mars)

Candidature réexaminée après l’invitation

PB : Agnès Rosenstiehl a 2 activités : le dessin (albums) et Rimbaud

Candidature 5 pour 5 abstentions [à réexaminer plus tard]

JQ : propose Thierry Forde. Editeur, peintre, membre de l’Oupeinpo.

Candidature repoussée

PF : Il faut poser la question de savoir combien de nouveaux membres l’Oulipo peut digérer.

L’unanimité se fait sur 2 membres tout de suite et les 2 autres sur 1 an.

Vote : votants 10 exprimés 10 1 nul

Caradec ------

Rosenstiehl ------

Jouet ------

2e vote sur 3 candidats classés par ordre de préférence 1.2.3 les 2 + plus totaux seront admis de suite

Caradec 331122121 = 16

Jouet 11233131313 = 18

Rosens 223213232 = 20

Nul = 1

Réunion du 1e octobre 83 à 21h30

MB + PF Lettre au préfet pour changement d’adresse du siège de l’Oulipo.

MB : Stages d’Evreux en Octobre-Novembre 83. Amiens + Verres

MB : Archives : A qui les confie-t-on ? Doncet ?

HM : C’est trop tôt.

NA : On peut donner les anciennes

MB : Où sont-elles ?

JB : Dispersée chez JD, chez NA, etc… Ce serait une occasion de tout rassembler

NA : Prenons-les aux USA, à Austin

PF : le plus urgent est de tout rassembler

PB : chez MB

JB : Il y en a chez Lescure.

Décision est prise de rassembler les archives chez MB

MB : Problème des comptes rendus. Beaucoup de travail pour les secrétaires de l’Oulipo.

JB : Il faut faire tourner ; chacun fera 1 CR par an qui sera envoyé après les convocations

1 secrétariat de séance tournant avec CR

MB : Bibliothèque de œuvres oulipiennes et des plagiaires. Il faudrait trouver une subvention.

JR : C ‘est énorme !

NA : il faut beaucoup de fric.

PB : rédiger 1 projet

Constitution d’un dossier programmée

MB : Il faudrait constituer 1 dossier de présentation de l’Oulipo.

PB : Je m’en charge.

PB rédige son dossier.

MB : les anciens stagiaires veulent faire une association ?

Tous : Qu’ils le fassent. Nous donnerons les adresses, mais pas plus….

Problème d’organisation des déjeuners.

Principe d’une réunion conjointe annuelle avec les Ouxpo

MB : 1 x sur 2 de la réunion de l’Oulipo pourrait être le soir. Fin d’après-midi + déjeuner ensuite.

JB : une fois sur 3 suffirait à cause de ceux qui habitent loin (LE.JQ)

JQ : 1 weekend tous les trois mois suffirait.

Tous : Non !

HM : 1 we tous les 3 mois pour liquider l’action.

1 réunion du soir tous les 3 mois 18-21h puis dîner. Voire 1x sur 2.

MB demande 1 habilitation pour diriger des maîtrises sur l’Oulipo en la périphérie.

Accordée, bien sûr.

XML