Convocation à une réunion, envoyée le 2 décembre 1974

Feuillet 1

Menu

Texte et image

Image manquante
  

Boulogne-sur-Seine, le 2 Décembre 1974

Chers Brigadiers,

Notre prochaine réunion aura lieu, comme convenu, le LUNDI 16 Décembre, date choisie pour permettre d’y accueillir deux de nos Jacques (BENS et DUCHATEAU) à déjeuner.

À l’ordre du jour – très chargé, comme à l’habitude – : suite de l’examen et de la discussion de la « TABLE DE QUENELEIEV » ; impression et diffusion des volumes de la « Bibliothèque oulipienne » ; examen des statuts de l’Oulipo : affaires courantes ; sans compter ce que vous voudrez bien m’indiquer dans votre réponse.

Compte tenu des ralentissements prévisibles à la suite de la reprise des activités postales et en vue de faciliter l’étude ardue des problèmes d’intendance liés à la préparation du déjeuner, je vous serais reconnaissant de me faire parvenir votre réponse le plus tôt possible et, au besoin, par courrier tournant. (l’idéal étant que vous postiez la réponse à cette lettre avant de l’avoir reçue)

Oulipiennement vôtre.

F. Le Lionnais

Mosaïque
Texte

Boulogne-sur-Seine, le 2 Décembre 1974

Chers Brigadiers,

Notre prochaine réunion aura lieu, comme convenu, le LUNDI 16 Décembre, date choisie pour permettre d’y accueillir deux de nos Jacques (BENS et DUCHATEAU) à déjeuner.

À l’ordre du jour – très chargé, comme à l’habitude – : suite de l’examen et de la discussion de la « TABLE DE QUENELEIEV » ; impression et diffusion des volumes de la « Bibliothèque oulipienne » ; examen des statuts de l’Oulipo : affaires courantes ; sans compter ce que vous voudrez bien m’indiquer dans votre réponse.

Compte tenu des ralentissements prévisibles à la suite de la reprise des activités postales et en vue de faciliter l’étude ardue des problèmes d’intendance liés à la préparation du déjeuner, je vous serais reconnaissant de me faire parvenir votre réponse le plus tôt possible et, au besoin, par courrier tournant. (l’idéal étant que vous postiez la réponse à cette lettre avant de l’avoir reçue)

Oulipiennement vôtre.

F. Le Lionnais

XML