Compte-rendu de la réunion du 8 novembre 1972

Feuillets 8 à 9

Menu

Texte et image

Image manquante
  

Oulipo

réunion du 8 novembre 1972

Présents : F. Le Lionnais, R. Queneau, G. Perec, J. Lescure, L. Etienne, P. Fournel, M. Bénabou

Invité d’honneur : Italo Calvino

La séance est présidée par F. Le Lionnais, le secrétariat étant assuré (une fois de plus) par M. Bénabou.

Pour commencer la séance, notre invité d’honneur est présenté, fort sobrement, par R. Queneau, qui signale l’existence, dans certaines œuvres de Calvino, de préoccupations de type oulipien. Ce que Calvino confirme aussitôt. Il parle longuement d’un projet de roman (ou de nouvelle) qui lui tient à cœur, et qu’il serait prêt à considérer comme oulipien, Les mystères de la maison abominable. Quatre personnages particulièrement pervers y perpètrent douze crimes, mais on ne dit pas qui commet quoi ; c’est au lecteur de le découvrir.

F.LL approuve le projet, et suggère l’utilisation de machines électroniques. Puis il fait état d’un projet mathématique auquel il travaille depuis longtemps : un recueil commenté de ce qu’il baptise « les nombres remarquables », dont il donne quelques exemples, que le secrétaire a malheureusement omis de noter.

R.Q., lui, s’est intéressé à ce qu’il appelle « les fausses coïncidences » (les coïncidences qui n’en sont pas) : il en donne aussi quelques exemples, que le secrétaire a, tout aussi malheureusement, omis de noter

On passe alors à la rubrique

Création.

  • G.P. consent enfin à s’expliquer sur le titre mystérieux qu’il a donné à son intervention : « Du petit lait pour FLL ». il s’agit en effet d’un projet de roman qui met en œuvre cet « Oulipo sémantique » auquel le Président-

          Image manquante
            

            Fondateur est particulièrement attaché. Le projet de Perec repose sur l’utilisation de trois structures mathématiques :

            1. Polygraphie du cavalier sur un échiquier de 10 cases
            2. Bicarré latin d’ordre 10
            3. Fausse dizine

            Le roman se présente comme la description d’un tableau : c’est une maison dont on a enlevé la façade ; la maison a dix étages et il y a dix pièces par étage.

            L’énoncé de ce projet déclenche une longue discussion, et donne G.P. l’occasion de préciser quelque peu les choses.

            (Une voix non identifiée, mais qui pourrait bien être celle de G.P. déclare à ce sujet : « mettre ou ne pas mettre, that is the question mark »).

            On passe à la rubrique

            information

            Après divers menus-propos, la date de la prochaine réunion est fixée au 13 décembre.

            1 document transmis aux Archives   par FLL

            Mosaïque
            Texte

            Oulipo

            réunion du 8 novembre 1972

            Présents : F. Le Lionnais, R. Queneau, G. Perec, J. Lescure, L. Etienne, P. Fournel, M. Bénabou

            Invité d’honneur : Italo Calvino

            La séance est présidée par F. Le Lionnais, le secrétariat étant assuré (une fois de plus) par M. Bénabou.

            Pour commencer la séance, notre invité d’honneur est présenté, fort sobrement, par R. Queneau, qui signale l’existence, dans certaines œuvres de Calvino, de préoccupations de type oulipien. Ce que Calvino confirme aussitôt. Il parle longuement d’un projet de roman (ou de nouvelle) qui lui tient à cœur, et qu’il serait prêt à considérer comme oulipien, Les mystères de la maison abominable. Quatre personnages particulièrement pervers y perpètrent douze crimes, mais on ne dit pas qui commet quoi ; c’est au lecteur de le découvrir.

            F.LL approuve le projet, et suggère l’utilisation de machines électroniques. Puis il fait état d’un projet mathématique auquel il travaille depuis longtemps : un recueil commenté de ce qu’il baptise « les nombres remarquables », dont il donne quelques exemples, que le secrétaire a malheureusement omis de noter.

            R.Q., lui, s’est intéressé à ce qu’il appelle « les fausses coïncidences » (les coïncidences qui n’en sont pas) : il en donne aussi quelques exemples, que le secrétaire a, tout aussi malheureusement, omis de noter

            On passe alors à la rubrique

            Création.

            • G.P. consent enfin à s’expliquer sur le titre mystérieux qu’il a donné à son intervention : « Du petit lait pour FLL ». il s’agit en effet d’un projet de roman qui met en œuvre cet « Oulipo sémantique » auquel le Président-

            Fondateur est particulièrement attaché. Le projet de Perec repose sur l’utilisation de trois structures mathématiques :

            1. Polygraphie du cavalier sur un échiquier de 10 cases
            2. Bicarré latin d’ordre 10
            3. Fausse dizine

            Le roman se présente comme la description d’un tableau : c’est une maison dont on a enlevé la façade ; la maison a dix étages et il y a dix pièces par étage.

            L’énoncé de ce projet déclenche une longue discussion, et donne G.P. l’occasion de préciser quelque peu les choses.

            (Une voix non identifiée, mais qui pourrait bien être celle de G.P. déclare à ce sujet : « mettre ou ne pas mettre, that is the question mark »).

            On passe à la rubrique

            information

            Après divers menus-propos, la date de la prochaine réunion est fixée au 13 décembre.

            1 document transmis aux Archives   par FLL

            XML