Convocation à une réunion, envoyée le 3 mars 1969

Image manquante
  

F. LE LIONNAIS

23, route de la Reine

92 – BOULOGNE SUR SEINE

TEL. 605 90 13

Le 3 Mars 1969

Chers Brigadiers,

Le sort en reste jeté. Raymond QUENEAU et René THOM viennent de me confirmer – avec les accents qui ne laissaient aucun doute sur leur sincérité – que notre prochaine réunion aura bien lieu :

Lundi 17 Mars à 17 Heures, chez Georges PEREC ( 4è étage)

92, rue du Bac PARIS 7è – Téléphone : 222 95 68

On est prié de ne pas arriver en retard car certains participants m’ont exprimé leur désir de se libérer avant 18H45.

Il avait récemment couru le bruit que le signataire de cette lettre était coutumier du parjure et qu’on ne pouvait lui faire confiance pour la livraison du « Deuxième Manifeste » destiné aux Editions Cape. C’était là pure calomnie. Voici le texte ou du moins un projet que vous êtes invités à analyser, critiquer et compléter. Voyez-vous d’autres aspects de l’idéal OuLiPien qui mériteraient d’être mentionnés ? Ou croyez-vous que l’espiration sémantique devrait être développée ?

Je vous laisse sur ces méditations et vous adresse mes pensées amicales.

P.S. Claude BERGE : Et bien entendu, je t’attends chez moi Jeudi 13 Mars à 11 Heures.

Georges PEREC : THOM aimerait beaucoup avoir un tableau noir. Pourrez-vous vous le procurer ?

Jacques BENS : Merci pour votre lettre du 25 Février. L’idée d’une distinction entre « Lipo pure » et « Lipo appliquée » me semble d’une valeur certaine. Il vaudrait certainement la peine de s’y intéresser et peut-être cela donnerait-il un alinéa de plus dans le Manifeste ci-joint  .

Venez-vite (et restez longtemps), on sera content de vous revoir.

F. LE LIONNAIS

23, route de la Reine

92 – BOULOGNE SUR SEINE

TEL. 605 90 13

Le 3 Mars 1969

Chers Brigadiers,

Le sort en reste jeté. Raymond QUENEAU et René THOM viennent de me confirmer – avec les accents qui ne laissaient aucun doute sur leur sincérité – que notre prochaine réunion aura bien lieu :

Lundi 17 Mars à 17 Heures, chez Georges PEREC ( 4è étage)

92, rue du Bac PARIS 7è – Téléphone : 222 95 68

On est prié de ne pas arriver en retard car certains participants m’ont exprimé leur désir de se libérer avant 18H45.

Il avait récemment couru le bruit que le signataire de cette lettre était coutumier du parjure et qu’on ne pouvait lui faire confiance pour la livraison du « Deuxième Manifeste » destiné aux Editions Cape. C’était là pure calomnie. Voici le texte ou du moins un projet que vous êtes invités à analyser, critiquer et compléter. Voyez-vous d’autres aspects de l’idéal OuLiPien qui mériteraient d’être mentionnés ? Ou croyez-vous que l’espiration sémantique devrait être développée ?

Je vous laisse sur ces méditations et vous adresse mes pensées amicales.

P.S. Claude BERGE : Et bien entendu, je t’attends chez moi Jeudi 13 Mars à 11 Heures.

Georges PEREC : THOM aimerait beaucoup avoir un tableau noir. Pourrez-vous vous le procurer ?

Jacques BENS : Merci pour votre lettre du 25 Février. L’idée d’une distinction entre « Lipo pure » et « Lipo appliquée » me semble d’une valeur certaine. Il vaudrait certainement la peine de s’y intéresser et peut-être cela donnerait-il un alinéa de plus dans le Manifeste ci-joint  .

Venez-vite (et restez longtemps), on sera content de vous revoir.

DM-2 (37)

3 mars 1969

FLL

Camille Vue

Chiara Mainardi

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Quisque lacinia, tortor et auctor dictum, sem lorem molestie nibh, elementum elementum augue felis sit amet ex. Curabitur consequat lacus dolor; at congue nunc sagittis in. Donec semper mi enim, nec commodo nunc rutrum at. Praesent molestie turpis elit, non porttitor elit laoreet quis. Sed faucibus nisi eget laoreet vestibulum. Vivamus in quam quis lacus scelerisque tempus ut non massa. Sed faucibus massa id orci fringilla, quis accumsan justo luctus. Etiam dapibus libero nisi, at commodo est congue ut. Ut pellentesque, justo et tincidunt elementum, diam nibh finibus massa, a efficitur velit diam sed nisi. Nulla at risus gravida, condimentum sem in, cursus elit. Etiam eget mattis justo. Curabitur rhoncus, ipsum malesuada pulvinar sagittis; quam lacus ullamcorper elit, et scelerisque odio arcu a nisi. Etiam hendrerit pellentesque sapien, eu porttitor odio faucibus et.