Compte-rendu de la réunion du 2 juillet 1962

Image manquante
  

OUVROIR DE
LITTERATURE
POTENTIELLE

Circulaire n°23

Réunion du 2 juillet 1962
(dans les jardins de la Régence)

PRESENTS : Arnaud, Berge, Bens, Duchateau, Le Lionnais, Lescure, Queneau, Queval.

PRESENTES : Mme Berge, Mme Duchateau, Mme Genestoux, Mme Lescure, Mme Queneau.

EXCUSES : Latis, Schmidt.

EXCUSEE : Mme Le Lionnais.

PRESIDENT : Queneau.

Les dames sont placées au bas bout de la table, pour ne point troubler les délicates cogitations des messieurs. Elles les troubleront tout de même.

Lecture de diverses lettres à M. Florkin, concernant notre voyage à Liège. (Copies des lettres versées aux archives  .)

Queneau signale une pièce alphabétique française citée par Pouchkine en 1834. Cette pièce se trouve à la page 726 du tome II des Œuvres Complètes du dit Pouchkine, dans la traduction Maynieux. On n’a pas retrouvé l’auteur de la pièce.

Queneau signale également un projet de roman de M. Sourina qui pourrait se lire, soit à la suite, soit en sautant une page sur deux.

Bens fait une longue communication sur le roman « combinatoire » de Marc Saporta intitulé Composition n°1 (cf. annexe  .) Sa conclusion n’est pas très favorable.
QUENEAU : Le vent qui Sa-porta l’emporte
LE LIONNAIS : C’est une imposture.

Les notes de cette réunion, prises par Jean Lescure, deviennent ici, parfaitement incohérentes. En voici l’essentiel.

      Image manquante
        



      Cardinal Tisserand : non membre à vie et à mort
      Définitif dans les deux cas

      Femme à combinaisons

      DRAPEAU

      • Et avec Braffort
      • entre brunes mains
      • opiner du bonnet

      Devise :

      • JAMAIS PERIR
      • MAIS SAUVER !
      • Révisons les cravates, les slips, etc…
      • Edgar Oulipae, précurseur
      • Les ouloupées photos
      • l’air con
      • j’ai le même air queue

      La séance s’achève dans la plus grande confusion.

      Prochaine séance : 24 août 1962, toujours chez Le Lionnais, hôte généreux.

      Le S.P.

      OUVROIR DE
      LITTERATURE
      POTENTIELLE

      Circulaire n°23

      Réunion du 2 juillet 1962
      (dans les jardins de la Régence)

      PRESENTS : Arnaud, Berge, Bens, Duchateau, Le Lionnais, Lescure, Queneau, Queval.

      PRESENTES : Mme Berge, Mme Duchateau, Mme Genestoux, Mme Lescure, Mme Queneau.

      EXCUSES : Latis, Schmidt.

      EXCUSEE : Mme Le Lionnais.

      PRESIDENT : Queneau.

      Les dames sont placées au bas bout de la table, pour ne point troubler les délicates cogitations des messieurs. Elles les troubleront tout de même.

      Lecture de diverses lettres à M. Florkin, concernant notre voyage à Liège. (Copies des lettres versées aux archives  .)

      Queneau signale une pièce alphabétique française citée par Pouchkine en 1834. Cette pièce se trouve à la page 726 du tome II des Œuvres Complètes du dit Pouchkine, dans la traduction Maynieux. On n’a pas retrouvé l’auteur de la pièce.

      Queneau signale également un projet de roman de M. Sourina qui pourrait se lire, soit à la suite, soit en sautant une page sur deux.

      Bens fait une longue communication sur le roman « combinatoire » de Marc Saporta intitulé Composition n°1 (cf. annexe  .) Sa conclusion n’est pas très favorable.
      QUENEAU : Le vent qui Sa-porta l’emporte
      LE LIONNAIS : C’est une imposture.

      Les notes de cette réunion, prises par Jean Lescure, deviennent ici, parfaitement incohérentes. En voici l’essentiel.

      Cardinal Tisserand : non membre à vie et à mort
      Définitif dans les deux cas

      Femme à combinaisons

      DRAPEAU

      • Et avec Braffort
      • entre brunes mains
      • opiner du bonnet

      Devise :

      • JAMAIS PERIR
      • MAIS SAUVER !
      • Révisons les cravates, les slips, etc…
      • Edgar Oulipae, précurseur
      • Les ouloupées photos
      • l’air con
      • j’ai le même air queue

      La séance s’achève dans la plus grande confusion.

      Prochaine séance : 24 août 1962, toujours chez Le Lionnais, hôte généreux.

      Le S.P.

      DM-1 (22)

      2 juillet 1962

      dans les jardins de la Régence

      Chris Brandon

      Chiara Mainardi

      Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Quisque lacinia, tortor et auctor dictum, sem lorem molestie nibh, elementum elementum augue felis sit amet ex. Curabitur consequat lacus dolor; at congue nunc sagittis in. Donec semper mi enim, nec commodo nunc rutrum at. Praesent molestie turpis elit, non porttitor elit laoreet quis. Sed faucibus nisi eget laoreet vestibulum. Vivamus in quam quis lacus scelerisque tempus ut non massa. Sed faucibus massa id orci fringilla, quis accumsan justo luctus. Etiam dapibus libero nisi, at commodo est congue ut. Ut pellentesque, justo et tincidunt elementum, diam nibh finibus massa, a efficitur velit diam sed nisi. Nulla at risus gravida, condimentum sem in, cursus elit. Etiam eget mattis justo. Curabitur rhoncus, ipsum malesuada pulvinar sagittis; quam lacus ullamcorper elit, et scelerisque odio arcu a nisi. Etiam hendrerit pellentesque sapien, eu porttitor odio faucibus et.