Vous êtes ici

Compte-rendu de la réunion du 13 mars 1961

Feuillet 1

Menu

Texte et image

Image manquante
  

OUVROIR DE
LITTERATURE
POTENTIELLE

Circulaire n° 5

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU LUNDI 13 MARS 1961

Le sieur
Q.B.
ayant eu, ces dernières semaines, un emploi du temps très chargé (aussi bien : mal organisé), le présent compte-rendu sera bref. Par ailleurs, toutes les communications ont fait l’objet d’un dépôt archival ; ainsi, rien ne tombera dans l’oubli.

Brièvement donc :

  1. L’occupation de notre cave de séance par une population profane nous a conduits à changer de crèmerie. C’est au :

RESTAURANT LABORDERIE (rue de l’Université, côté pair, entre les rues de Beaune et du Bac)

que nous nous réunirons le LUNDI 17 AVRIL

  1. TRAVAUX.
  2. un sonnet inédit de
    V.H.
    nous a été présenté par Jean Queval. Il s’agit d’un sonnet composé avec les alexandrins se trouvant dans les œuvres en prose de
    V.H.
    La reconstitution de Jean Queval laisse à penser que
    V.H.
    a dissimulé dans son œuvre des messages d’ordre historico-politique.
  3. suite de l’examen de la poétique curieuse de
    G.B.
    , par Raymond Queneau. Nous avons retenu :
  4. lecture de la
    ballade
    de Jehan Molinet
    , précédée de considérations biographiques sur l’auteur, par Albert-Marie Schmidt.
Mosaïque
Texte

OUVROIR DE
LITTERATURE
POTENTIELLE

Circulaire n° 5

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU LUNDI 13 MARS 1961

Le sieur
Q.B.
ayant eu, ces dernières semaines, un emploi du temps très chargé (aussi bien : mal organisé), le présent compte-rendu sera bref. Par ailleurs, toutes les communications ont fait l’objet d’un dépôt archival ; ainsi, rien ne tombera dans l’oubli.

Brièvement donc :

  1. L’occupation de notre cave de séance par une population profane nous a conduits à changer de crèmerie. C’est au :

RESTAURANT LABORDERIE (rue de l’Université, côté pair, entre les rues de Beaune et du Bac)

que nous nous réunirons le LUNDI 17 AVRIL

  1. TRAVAUX.
  2. un sonnet inédit de
    V.H.
    nous a été présenté par Jean Queval. Il s’agit d’un sonnet composé avec les alexandrins se trouvant dans les œuvres en prose de
    V.H.
    La reconstitution de Jean Queval laisse à penser que
    V.H.
    a dissimulé dans son œuvre des messages d’ordre historico-politique.
  3. suite de l’examen de la poétique curieuse de
    G.B.
    , par Raymond Queneau. Nous avons retenu :
  4. lecture de la
    ballade
    de Jehan Molinet
    , précédée de considérations biographiques sur l’auteur, par Albert-Marie Schmidt.
XML