Compte-rendu de la réunion du 22 décembre 1960

Image manquante
  

OUVROIR DE
LITTERATURE
POTENTIELLE

(O, Li, Po. ) Circulaire n. 2

22 décembre 1960

COMPTE-RENDU SUCCINT (ET APPROXIMATIF)

DE LA REUNION DU LUNDI 19 DECEMBRE 1960

Étaient présents : Noël ARNAUD, Jacques BENS, Claude BERGE, Jacques DUCHATEAU, François LE LIONNAIS, Jean LESCURE, Raymond QUENEAU, Albert-Marie SCHMIDT.

Était excusé (avec réserves) : Jean QUEVAL.

Cette réunion s’est avérée très fructueuse. Plusieurs points essentiels ont été abordés, certains résolus ; décisions furent prises, suggestions enregistrées. Que voici.

A. DENOMINATIONS :

L’expression “SEMINAIRE DE LITTERATURE EXPERIMENTALE” ayant été contestée, pour l’un ou l’autre de ses termes, par quelques membres du groupe, d’autres termes furent proposés. Un vote régulier conduisit à la dénomination définitive (jusqu’à nouvel ordre) suivant :

OUVROIR DE LITTÉRATURE POTENTIELLE (OLiPo)

B. RELATIONS AVEC LE COLLEGE DE PATAPHYSIQUE.

La présence de Noël ARNAUD, Régent de Pataphysique Générale et de Clinique de Rhétoriconose, Covice-Rogateur, Conférent Majeur O. G. G., a donné à notre un caractère particulièrement intéressant, et nous a permis de régler la situation de l’OLiPo dans le sein du Collège. Cette situation est la suivante :

L’OLiPo est intégré à la Sous-Commission des Epiphanies et Ithyphanies, elle-même incluse dans la Commission des Imprévisibles, dont l’un des trois Présidents est le Trt S. Raymond Queneau.

Au titre de la Sous-Commission, l’OLiPo pourra posséder des dataires (chargés des relations administratives ; les deux dataires provisoirement proposées sont Claude Berge et Jacques Bens) ; elle pourra également créer des chaires, auxquelles des régents seront attachés. Ces créations feront l’objet d’une prochaine réunion, dès que les différents travaux commenceront à se dégager des brumes de l’ante-potentialité.

      Image manquante
        

      C. HISTOIRE DES LITTERATURES EXPERIMENTALES.

      Parmi les travaux de l’OLiPo, un des premiers envisagés (avant même la fondation de notre groupe) est une sorte d’Histoire des Littératures Expérimentales. Pour le moment, il s’agit seulement de réunir des sources d’informations. Chaque membre est donc invité, dans la mesure de ses possibilités, à proposer des documents. Noël Arnaud a déjà entrepris une série de conférences sur ce thème. Le texte de ces conférences doit être bientôt publié. Il va de soi que, dès sa publication, ce texte constituera le dossier n. 1 des archives de l’H. L. E.

      Un des premiers problèmes prosés concerne la définition de ce que nous voulons entendre par Littérature Experimentales. Que chacun apporte, à la prochaine réunion, le fruit de ses réflexions.

      D. PROCHAINE REUNION.

      La prochaine réunion aura lieu le vendredi 13 janvier 1961.

      Président : Jacques DUCHATEAU.

      Ordre du jour (à revoir) :

      • congratulations et vœux de bonne année ;
      • recherches de critères pour un essai de définition des Littératures Expérimentales ;
      • propositions de travaux.

      E. DIVERS.

      1. Raymond Queneau propose d’inviter François Rostand à se joindre à nous. Cette invitation sera effectuée par le Canal du Secrétariat actuel, future Daterie.
      2. A la suite de la réunion, quelques membres de l’OLiPo se sont rendus à l’exposition Dubuffet, au Pavillon de Marsan. Ils ont été surpris de constater le nombre singulier de de portraits de Jean Paulhan exposés sur les murs. L’un d’entre eux a même fait remarquer que les portraits les plus ressemblants NE SONT PAS ceux de Jean Paulhan, mais ceux de Fautrier, de Michaux et de divers inconnus. Cette façon d’équivoque ne leur à pas permis de trancher si Jean Paulhan existe ou non.
      3. Il est vivement conseillé au membres de l’OLiPo de s’abstenir, à l’avenir, et au cours des réunions, de commander des maquereaux au vin blanc.

      Jacques BENS

      OUVROIR DE
      LITTERATURE
      POTENTIELLE

      (O, Li, Po. ) Circulaire n. 2

      22 décembre 1960

      COMPTE-RENDU SUCCINT (ET APPROXIMATIF)

      DE LA REUNION DU LUNDI 19 DECEMBRE 1960

      Étaient présents : Noël ARNAUD, Jacques BENS, Claude BERGE, Jacques DUCHATEAU, François LE LIONNAIS, Jean LESCURE, Raymond QUENEAU, Albert-Marie SCHMIDT.

      Était excusé (avec réserves) : Jean QUEVAL.

      Cette réunion s’est avérée très fructueuse. Plusieurs points essentiels ont été abordés, certains résolus ; décisions furent prises, suggestions enregistrées. Que voici.

      A. DENOMINATIONS :

      L’expression “SEMINAIRE DE LITTERATURE EXPERIMENTALE” ayant été contestée, pour l’un ou l’autre de ses termes, par quelques membres du groupe, d’autres termes furent proposés. Un vote régulier conduisit à la dénomination définitive (jusqu’à nouvel ordre) suivant :

      OUVROIR DE LITTÉRATURE POTENTIELLE (OLiPo)

      B. RELATIONS AVEC LE COLLEGE DE PATAPHYSIQUE.

      La présence de Noël ARNAUD, Régent de Pataphysique Générale et de Clinique de Rhétoriconose, Covice-Rogateur, Conférent Majeur O. G. G., a donné à notre un caractère particulièrement intéressant, et nous a permis de régler la situation de l’OLiPo dans le sein du Collège. Cette situation est la suivante :

      L’OLiPo est intégré à la Sous-Commission des Epiphanies et Ithyphanies, elle-même incluse dans la Commission des Imprévisibles, dont l’un des trois Présidents est le Trt S. Raymond Queneau.

      Au titre de la Sous-Commission, l’OLiPo pourra posséder des dataires (chargés des relations administratives ; les deux dataires provisoirement proposées sont Claude Berge et Jacques Bens) ; elle pourra également créer des chaires, auxquelles des régents seront attachés. Ces créations feront l’objet d’une prochaine réunion, dès que les différents travaux commenceront à se dégager des brumes de l’ante-potentialité.

      C. HISTOIRE DES LITTERATURES EXPERIMENTALES.

      Parmi les travaux de l’OLiPo, un des premiers envisagés (avant même la fondation de notre groupe) est une sorte d’Histoire des Littératures Expérimentales. Pour le moment, il s’agit seulement de réunir des sources d’informations. Chaque membre est donc invité, dans la mesure de ses possibilités, à proposer des documents. Noël Arnaud a déjà entrepris une série de conférences sur ce thème. Le texte de ces conférences doit être bientôt publié. Il va de soi que, dès sa publication, ce texte constituera le dossier n. 1 des archives de l’H. L. E.

      Un des premiers problèmes prosés concerne la définition de ce que nous voulons entendre par Littérature Experimentales. Que chacun apporte, à la prochaine réunion, le fruit de ses réflexions.

      D. PROCHAINE REUNION.

      La prochaine réunion aura lieu le vendredi 13 janvier 1961.

      Président : Jacques DUCHATEAU.

      Ordre du jour (à revoir) :

      • congratulations et vœux de bonne année ;
      • recherches de critères pour un essai de définition des Littératures Expérimentales ;
      • propositions de travaux.

      E. DIVERS.

      1. Raymond Queneau propose d’inviter François Rostand à se joindre à nous. Cette invitation sera effectuée par le Canal du Secrétariat actuel, future Daterie.
      2. A la suite de la réunion, quelques membres de l’OLiPo se sont rendus à l’exposition Dubuffet, au Pavillon de Marsan. Ils ont été surpris de constater le nombre singulier de de portraits de Jean Paulhan exposés sur les murs. L’un d’entre eux a même fait remarquer que les portraits les plus ressemblants NE SONT PAS ceux de Jean Paulhan, mais ceux de Fautrier, de Michaux et de divers inconnus. Cette façon d’équivoque ne leur à pas permis de trancher si Jean Paulhan existe ou non.
      3. Il est vivement conseillé au membres de l’OLiPo de s’abstenir, à l’avenir, et au cours des réunions, de commander des maquereaux au vin blanc.

      Jacques BENS

      DM-1 (3)

      22 décembre 1960

      JB

      Eva Lassalle

      Eva Lassalle

      Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Quisque lacinia, tortor et auctor dictum, sem lorem molestie nibh, elementum elementum augue felis sit amet ex. Curabitur consequat lacus dolor; at congue nunc sagittis in. Donec semper mi enim, nec commodo nunc rutrum at. Praesent molestie turpis elit, non porttitor elit laoreet quis. Sed faucibus nisi eget laoreet vestibulum. Vivamus in quam quis lacus scelerisque tempus ut non massa. Sed faucibus massa id orci fringilla, quis accumsan justo luctus. Etiam dapibus libero nisi, at commodo est congue ut. Ut pellentesque, justo et tincidunt elementum, diam nibh finibus massa, a efficitur velit diam sed nisi. Nulla at risus gravida, condimentum sem in, cursus elit. Etiam eget mattis justo. Curabitur rhoncus, ipsum malesuada pulvinar sagittis; quam lacus ullamcorper elit, et scelerisque odio arcu a nisi. Etiam hendrerit pellentesque sapien, eu porttitor odio faucibus et.