Vous êtes ici

Convocation à une réunion, envoyée le 25 novembre 1960

Feuillets 1 à 2

Menu

Texte et image

Image manquante
  

Circulaire N.1

SEMINAIRE
DE
LITTÉRATURE EXPERIMENTALE

Vendredi 25 novembre 1960

Eminents et chers collègues,

Après la brillante réunion d’hier, où la première pierre du Séminaire fut correctement posée, je n’ai que trois choses à vous communiquer. Les voici :

Nos adresses (par ordre alphabétique inversé) :

QUEVAL Jean, Hérissy (S. & M. )

QUENEAU Raymond, 9 rue Casimir-Pinel, Neuilly (Seine) – MAI 46-83

SCHMIDT Albert-Marie, 38 rue de Vaugirard, Paris 7e

LESCURE Jean, 42 rue du Bac, Paris 7e LIT 66-91

LE LIONNAIS François, 23 route de la Reine, Boulogne (Seine) – MOL 90-13

DUCHATEAU Jacques, 4 rue Casimir-Périer, Paris 7e – INV 99-79

BERGE Claude, 8 rue Claude Matrat, Issy (Seine) – MIC 45-73

BENS Jacques, Librairie Gallimard, 5 rue Sébastien-Bottin, Paris 7e LIT 28-91

Une question

Il n’est pas évident, de prime abord, que nos travaux doivent avoir un caractère gratuit. Du moins, n’est-ce pas notre impression à d’aucuns et à moi. Mathématiciens ou écriverons, nous sommes en droit d’attendre de nos séances qu’elles contribuent à nous éclairer dans l’exercice de nos activités respectives. La question se pose donc brutalement dans les termes suivants :

Considérant que nous ne nous réunissons pas seulement pour nous divertir (ce qui est déjà considérable, certes), que pouvons attendre de nos travaux?

Encore :

Où ces travaux mèneront-ils ?

Ou, aussi bien :

Où voulons-nous aller ?

En effet, il ne semble pas que la composition de poèmes, à partir

d’un vocabulaire composé par intersections, inventaires ou tout autre procédé, puisse constituer une fin en soi. (A l’inverse, par exemple, la construction d’un roman à l’aide de certaines propriétés de figures géométriques est immédiatement applicable. )

La discussion et la réponse à cette question pourraient être placées à l’ordre du jour de notre prochaine réunion.

Image manquante
  



Avis.

Toute question-suggestion peut, pour communication à l’ensemble des Séministes, être adressée à Jacques Bens, secrétaire provisoire, qui se chargera de la diffusion tapuscrite.

= + =

MEMENTO

Je rappelle à Raymond Queneau qu’il doit écrire à MM;Schmidt, Latis et Koenig.

Je rappelle à tout chacun que la prochaine réunion aura lieu, à la Cave gasconne, le lundi 19 décembre à Midi 30. Aucune absence ne sera tolérée.

Je rappelle à Claude Berge qu’il sera le prochain chairmane, ce qui lui confère le droit et le devoir de rédiger le prochain ordre du jour. (Nous tâcherons de nous mettre d’accord tous les deux pour que cet ordre du jour vous soit communiqué avant la prochaine réunion. )

Je rappelle que le S. L. E. va s’inclure dans l’Accommission des Compositions du Collège de Pataphysique. Chaque Séministe sera affectée du titre de dataire. (Toutes les précisions sur ce titre et ses obligations seront données ultérieurement).

Jacques BENS

Secrétaire provisoire

Mosaïque
Texte

Circulaire N.1

SEMINAIRE
DE
LITTÉRATURE EXPERIMENTALE

Vendredi 25 novembre 1960

Eminents et chers collègues,

Après la brillante réunion d’hier, où la première pierre du Séminaire fut correctement posée, je n’ai que trois choses à vous communiquer. Les voici :

Nos adresses (par ordre alphabétique inversé) :

QUEVAL Jean, Hérissy (S. & M. )

QUENEAU Raymond, 9 rue Casimir-Pinel, Neuilly (Seine) – MAI 46-83

SCHMIDT Albert-Marie, 38 rue de Vaugirard, Paris 7e

LESCURE Jean, 42 rue du Bac, Paris 7e LIT 66-91

LE LIONNAIS François, 23 route de la Reine, Boulogne (Seine) – MOL 90-13

DUCHATEAU Jacques, 4 rue Casimir-Périer, Paris 7e – INV 99-79

BERGE Claude, 8 rue Claude Matrat, Issy (Seine) – MIC 45-73

BENS Jacques, Librairie Gallimard, 5 rue Sébastien-Bottin, Paris 7e LIT 28-91

Une question

Il n’est pas évident, de prime abord, que nos travaux doivent avoir un caractère gratuit. Du moins, n’est-ce pas notre impression à d’aucuns et à moi. Mathématiciens ou écriverons, nous sommes en droit d’attendre de nos séances qu’elles contribuent à nous éclairer dans l’exercice de nos activités respectives. La question se pose donc brutalement dans les termes suivants :

Considérant que nous ne nous réunissons pas seulement pour nous divertir (ce qui est déjà considérable, certes), que pouvons attendre de nos travaux?

Encore :

Où ces travaux mèneront-ils ?

Ou, aussi bien :

Où voulons-nous aller ?

En effet, il ne semble pas que la composition de poèmes, à partir

d’un vocabulaire composé par intersections, inventaires ou tout autre procédé, puisse constituer une fin en soi. (A l’inverse, par exemple, la construction d’un roman à l’aide de certaines propriétés de figures géométriques est immédiatement applicable. )

La discussion et la réponse à cette question pourraient être placées à l’ordre du jour de notre prochaine réunion.

Avis.

Toute question-suggestion peut, pour communication à l’ensemble des Séministes, être adressée à Jacques Bens, secrétaire provisoire, qui se chargera de la diffusion tapuscrite.

= + =

MEMENTO

Je rappelle à Raymond Queneau qu’il doit écrire à MM;Schmidt, Latis et Koenig.

Je rappelle à tout chacun que la prochaine réunion aura lieu, à la Cave gasconne, le lundi 19 décembre à Midi 30. Aucune absence ne sera tolérée.

Je rappelle à Claude Berge qu’il sera le prochain chairmane, ce qui lui confère le droit et le devoir de rédiger le prochain ordre du jour. (Nous tâcherons de nous mettre d’accord tous les deux pour que cet ordre du jour vous soit communiqué avant la prochaine réunion. )

Je rappelle que le S. L. E. va s’inclure dans l’Accommission des Compositions du Collège de Pataphysique. Chaque Séministe sera affectée du titre de dataire. (Toutes les précisions sur ce titre et ses obligations seront données ultérieurement).

Jacques BENS

Secrétaire provisoire

XML